10-01

Comment gérez-vous vos besoins de traduction pour communiquer à l’international ?

Le traducteur est un professionnel du langage qui retranscrit les textes d’une langue étrangère (langue source) vers sa langue maternelle (langue cible) avec pour objectifs l’exactitude et la fluidité.

Chaque entreprise devrait faire appel à un traducteur professionnel pour ses besoins en communication.

Un traducteur professionnel est garant d’un travail de qualité, il est compétent et spécialisé.

Nous allons vous présenter ci-dessous les clés qui vous permettrons d’analyser la gestion de vos besoins de traduction.

Traduire soi-même

La traduction peut être faite par soi-même si le budget alloué ne permet pas de faire appel aux services de professionnels de la traduction. Cependant, cette méthode ne doit pas être généralisée et dépend de l’usage prévu du document.

Il est beaucoup trop risqué de confier à des amis enseignants ou à des relations bilingues la traduction d’un document officiel ou devant être publié.

Bien que l’enseignement d’une langue étrangère soit un métier très exigeant, les aptitudes qu’il requiert ne garantissent pas la conception d’une traduction fluide et élégante.

De même, le fait de parler couramment deux langues ne signifie pas que l’on excelle dans l’adaptation d’un message d’une langue à l’autre.

La traduction automatique

Recourir à la traduction automatique présente aussi des risques. Cette solution ne devrait donc être retenue que pour un usage interne et des documents non confidentiels.

Par principe, ne diffusez jamais un message traduit par un logiciel. La révision par un spécialiste sera toujours nécessaire. Cependant, tous n’acceptent pas ce genre de mission. Beaucoup de traducteurs professionnels trouvent les textes générés par des logiciels tellement obscurs qu’ils estiment qu’il est plus rapide de repartir de zéro.

Des logiciels de traduction automatique arabe-anglais ont été utilisés massivement suite aux attaques du 11 septembre 2001 : « L’un des logiciels les plus prisés portait le nom optimiste de « Diplomate « . Mais les résultats se sont révélés peu fiables, voire tragiquement erronés […] une erreur de logiciel peut facilement déclencher des « tirs amis » provoquant la mort de ceux qui ont été pris pour des cibles ennemies. »

http://www.en-attendant-nadeau.fr/2016/01/26/erreurs-traduction-guerre/

De plus, l’usage des services de traduction gratuits sur internet engendre une perte de contrôle sur les contenus à traduire. Par exemple, le droit de réutilisation est clairement indiqué dans les conditions d’utilisation des services Google : « Lorsque vous importez, soumettez, stockez, envoyez ou recevez des contenus à ou à travers nos Services, vous accordez à Google (et à toute personne travaillant avec Google) une licence, dans le monde entier, d’utilisation, d’hébergement, de stockage, de reproduction, de modification, de création d’œuvres dérivées (des traductions, des adaptations ou d’autres modifications destinées à améliorer le fonctionnement de vos contenus par le biais de nos Services), de communication, de publication, de représentation publique, d’affichage public ou de distribution publique desdits contenus. […]. Cette autorisation demeure pour toute la durée légale de protection de votre contenu, même si vous cessez d’utiliser nos Services […].».

Localisation et terminologie : le métier de traducteur

Un traducteur professionnel travaille exclusivement vers sa langue maternelle.

Si vous voulez véhiculer une image internationale, l’approximation est interdite. Sachez que dans de nombreuses cultures, les gens n’apprécient guère que l’on déforme leur langue. Faites appel à un traducteur dont la langue maternelle correspond à la langue d’arrivée désirée. Il en maîtrise les subtilités culturelles et linguistiques et ne faillira pas aux règles typographiques.

Les « bons » traducteurs professionnels sont de véritables auteurs. En général, ils parlent couramment les langues qu’ils traduisent. Mais le plus important est leur aptitude à établir les bonnes passerelles entre les langues, à restituer l’essence du message dans leur propre langue, avec la terminologie et le style qui conviennent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>