CERTIFICATION ISO 17100 : UN LABEL QUI VAUT DE L’OR POUR JLVTRADUCTIONS

Dans notre monde actuel où les individus (particuliers et professionnels) doivent présenter de plus en plus de preuves (diplômes, C.V., attestations, codes, certificats, pass, certifications de mise à jour des connaissances, etc., qui ne présentent pas de garanties suffisantes) et retenir des mots de passe qu’il faut changer trop régulièrement, il existe pour les acteurs du marché de la traduction une certification qui n’est pas aisément falsifiable et qui permet aux clients de faire un choix éclairé quand ils cherchent pour la première fois un prestataire qui prendra en charge ses besoins de traduction.

JLVTRADUCTIONS a le plaisir d’annoncer qu’elle vient d’obtenir la certification ISO 17100, une norme métier, qui garantit qu’elle respecte plusieurs procédures de qualité lorsqu’elle reçoit des travaux de la part de ses clients et prospects. L’entreprise qui a obtenu la norme ISO 9001 en 2015, une norme de qualité système, ajoute ce label à ses certifications.

Ces deux normes sont importantes car elles prouvent aux donneurs d’ordre que l’entreprise a été auditée sur ses procédures globales en matière de production, de ressources humaines, de sécurité, de respect de la réglementation, de satisfaction des clients, etc. mais aussi sur ses procédures en matière de gestion de projets et de contrôle de qualité des travaux (avec différentes options impliquant toujours un traducteur et un relecteur).

À l’heure où le volume global de traduction dans le monde ne cesse d’augmenter et où des solutions impliquant le recours à l’intelligence artificielle s’imposent à une grande partie des acteurs du marché, il n’est pas inintéressant pour les clients de savoir qu’il existe plusieurs formules de service et plusieurs tarifs pour la traduction d’un projet et pour s’y retrouver dans cette jungle commerciale.

Il convient tout d’abord de définir le besoin et la finalité de la traduction. Sans entrer dans les détails, nous rappelons que les agences de traduction peuvent proposer des services sur mesure, allant d’une traduction simple, effectuée par une machine (entraînée par des spécialistes, un peu comme un chien que l’on dresse à effectuer certaines tâches) et relue et corrigée par un humain. C’est le service de base et le plus économique. Cette prestation présente un avantage pour le client qui a besoin d’avoir une traduction exacte, compréhensible, sans oubli, rapidement et au coût le moins élevé. Il y a une contrepartie à cette prestation à bas coût : les fautes d’orthographe, de grammaire et le style ne sont pas pris en compte par le relecteur, payé à l’heure, qui ne vérifie que certains paramètres importants (voir ci-dessus) et ne perd pas son temps à corriger les fautes (sauf si elles donnent lieu à des interprétations différentes) à une traduction effectuée par un spécialiste du domaine et relue par un traducteur-relecteur également spécialiste du domaine ou chevronné.

Dans le premier cas, la traduction ne répondra pas aux critères exigées par la norme ISO 17100 ; dans le second cas, elle y répondra. Les deux prestations visent à satisfaire des besoins différents. Un client qui veut répondre à un appel d’offres en anglais et avoir une traduction en français dans les 24 à 48 heures, prendra la première solution, ceci afin de comprendre le cahier des charges, de préparer et de soumettre son offre sans engager trop de dépenses car il n’est pas sûr de pouvoir répondre au cahier des charges avant d’avoir lu la traduction. Entre ces deux prestations, il y a toute une gamme de nuances et de tarifs.

Le client doit pouvoir savoir ce qu’il achète comme prestation. Chez JLVTRADUCTIONS, nous avons ainsi mis en place plusieurs grilles de tarifs, selon les attentes du client.

En choisissant une prestation de traduction conforme à ISO 17100, le client est assuré que JLVTRADUCTIONS fera appel à des ressources HUMAINES expérimentées (2) pour effectuer le travail de production (traduction et relecture). Le plus par rapport à plusieurs concurrents certifiés ISO 17100 que JLVTRADUCTIONS propose à ses clients est l’obligation d’imprimer le texte à relire, aussi bien après la phase de traduction qu’après la phase de relecture par le relecteur. En relisant sur du papier (recyclé), le relecteur verra plus facilement les erreurs du traducteur que s’il se repose uniquement sur la traduction électronique. C’est notre façon à nous de remercier le client pour la confiance qu’il place en nous.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire