Agence de traduction polyvalente/Versatile translation agency.

(English excerpts below)

Il est communément admis par les clients et les acteurs du secteur de la traduction qu’une agence de traduction doit être spécialisée dans un ou quelques domaines de traduction. Certaines d’entre elles ont fait du domaine  médical, aéronautique, juridique ou financier leur spécialité. Elles n’acceptent pas de travaux dans d’autres domaines. D’autres sont spécialisées dans quelques domaines et quelques combinaisons linguistiques. Il existe sur le marché, par exemple, des agences ne proposant des services que dans les langues d’Asie vers le français. D’autres encore sont plus diversifiées, tout en proposant les mêmes services. C’est le cas de JLVTRADUCTIONS qui se veut être une agence polyvalente tout en maintenant des pôles de compétence par domaine et par langue. Notre structure a été approchée par un ancien client pour traduire un livre d’anglais en français et qui sera disponible en portugais et en espagnol. Ce n’est pas la première fois que nous avons eu et répondu à ce type de demande. La traduction littéraire est un exercice différent de celui auquel nous sommes habitués… mais chez JLVTRADUCTIONS, nous aimons relever les défis.

C’est ainsi que j’ai le plaisir de vous informer que j’ai été retenu comme traducteur pour ce livre que je trouve particulièrement intéressant : L’Alphabet d’Al Zheimer.

Il y a une dizaine d’années, l’épouse de l’auteur montrait pour la première fois les signes de la maladie. Les troubles s’aggravant au fil des années, malgré les difficultés rencontrées, contre l’avis médical et l’hostilité familiale, il décida de la garder chez eux le plus longtemps physiquement possible.

« L’Alphabet d’Al Zheimer » est le résultat de ces épreuves et tribulations, avec des anecdotes et des réflexions, quelquefois mélancoliques, parfois drôles, souvent profondes mais toujours lyriques sur le sens de leur vie ensemble, et à tout moment liées à la maladie, de telle manière, comme le dit l’auteur Malcolm Duff, qu’il est devenu un kit de survie pour toute personne confrontée à une maladie mortelle.

Il a délibérément adopté un mode de publication inhabituel, avec l’avant-propos et l’introduction accessibles à tous gratuitement sur le site Internet associé. Par la suite, les abonnés ont accès aux quatre chapitres publiés chaque mois sur le site pendant un an après le lancement du livre, offrant aux lecteurs un récit concret mais captivant de la vie au ralenti vers la lumière.

Nous sommes très nombreux à avoir des parents atteints de cette maladie : par conséquent, j’espère que l’information concernant la publication de ce livre vous sera utile.

Pour avoir plus d’informations sur la genèse du livre, l’auteur, qui est lui-même traducteur, vous invite à visiter sa page internet : www.al-zheimers-alphabet.com

In addition to translating technical, legal or financial documents, JLVTRADUCTIONS is sometimes asked to translate works of a literary nature. I am pleased to announce that I am currently translating a book called “Al Zheimer’s Alphabet”. What follows is an introduction to the book.

Al Zheimer’s Alphabet

Some ten years ago, the wife of the author of this book first showed the signs of Alzheimer’s disease. As the illness worsened over the years, despite the difficulties involved, against medical advice and family hostility, he decided to keep her in their home for as long as physically possible.

 

« Al Zheimer’s Alphabet » is the result of those trials and tribulations, with anecdotes and reflections, occasionally melancholic, sometimes funny, often profound but always lyrical on the meaning of their life together, and at all times related to the disease, such that, as author Malcolm Duff says, it has become a survival kit for anyone facing a fatal illness.

 

The book is entitled « Al Zheimer’s Alphabet » because when his wife was still capable of speaking intelligibly, she often split words into their separate syllables, with occasionally droll results. Because after a while, she no longer knew who she or anyone was, forcing him to relearn everything during her illness, from A to Z.

 

He has deliberately adopted an unusual mode of publication, with the foreword and introduction available to all free of charge on the “Al Zheimer’s Alphabet” website. In Charles Dickens’ style thereafter, subscribers have access to the four chapters published each month on the website for one year after the launch of the book, providing readers with a concrete but captivating account of life in the slow lane… to light.

 

Together they face an enemy that can only be held at bay with the music of laughter and love, through the seven stages of the illness they have crossed and the seven steps to the wisdom the author has found, one that any helper may reach in taking the same path.

Read more: www.al-zheimers-alphabet.com

 

Laisser un commentaire