Actualités : la traduction…là où on ne l’attend pas

Ne vous y trompez pas, traduction et actualités ne font, à l’heure de la mondialisation, plus qu’un. On trouve sa trace dans la majorité des évènements qui bouleversent notre monde, loin de l’idée reçue selon laquelle traducteur serait un métier déconnecté. À l’ombre des plateaux de télévision ou des colonnes de journaux, la traduction s’affirme comme un acteur essentiel de la presse internationale, preuve ci-dessous.

 

  1. Recherches scientifiques contre le Covid 19

Personne ne l’a vu venir. En quelques semaines, la vague  a déferlé sur la planète, tuant par centaines de milliers. Si le pire semble derrière nous, le virus n’a pas pour autant disparu. À travers le monde, les scientifiques s’attellent à la tâche : un vaccin est nécessaire. Différents laboratoires, à la pointe de la technologie, collaborent étroitement afin d’y remédier et l’erreur est interdite. Facteur-clé de la réussite : une compréhension optimale. C’est ici qu’intervient la traduction. Un laboratoire allemand doit être capable d’échanger rapidement des informations avec un laboratoire chinois, par exemple. Si elle adopte, dans le cas présent, un rôle secondaire, la traduction reste un élément important dans la recherche contre le Covid 19.

 

  1. Reprise de la vie économique

« Il y aura un avant et un après Covid ». Voilà sans doute l’une des phrases les plus entendues au cours des deux derniers mois. De nombreux secteurs ont souffert de la crise sanitaire, à commencer par le tourisme. Restaurants et hôtels longtemps fermés, l’avenir est incertain pour ceux dont l’activité dépend des arrivées de masse. La spectre d’une deuxième vague hante l’esprit de nombreuses personnes à travers la monde, ce qui risque de fortement diminuer le nombre de touristes internationaux cette saison. Il est essentiel pour le secteur du tourisme de tout mettre en œuvre pour rassurer ces potentiels arrivants : gel hydroalcoolique, distanciation sociale, port du masque… . Faut-il encore être capable d’expliquer ces mesures à tous les touristes dont le français n’est pas la langue maternelle. De l’entrée des musées ou des jardins,  à l’intérieur des magasins et des restaurants, traduire les mesures de protection contre le virus pourrait bien sauver la saison estivale pour un secteur, déjà, en grande difficulté.

 

  1. Manifestations contre le racisme

Un véritable coup de tonnerre. L’assassinat de George Floyd, un afro-américain, par un policier blanc à Minneapolis, en mai dernier, a suscité l’indignation à l’échelle mondiale. Jours après jours, les manifestations se multiplient, souvent dans le calme. La colère est pourtant bien là. Les manifestants réclament de profonds changements, notamment au sein de la police, accusée de racisme. Ces protestations dépassent les simples frontières des États-Unis. En Europe, par exemple, de tels rassemblements sont organisés en France ou au Royaume-Uni. La barrière de la langue, ici, est totalement rompue : le message est le même, quel que soit le pays. La traduction, de son côté, aide à transmettre ce message, en relayant des articles étrangers ou en transcrivant des interviews sur internet. Encore une fois elle est un acteur majeur de l’actualité.

 

  1. Le retour du football

Que les amoureux du ballon rond se réjouissent, le football est de retour. En Italie, en Angleterre, en Espagne ou encore en Allemagne, les championnats ont repris. La France, de son côté, paraît bien isolée, la Ligue 1 ayant été déclarée « terminée » par les instances du football français. Le foot reprend, certes, mais sans supporters. D’aucuns diront que les matchs sont plus difficiles à suivre, moins excitants. Une chose est sûre : l’absence de fans dans les tribunes nous permet d’entendre les petites choses qui caractérisent ce sport. Consignes individuelles, encouragements, recadrage de l’équipe, tout est désormais audible. Ceci soulève une question : dans un sport de plus en plus mondialisé, avec des équipes composées de nombreux internationaux, comment assurer la communication ? La réponse, en un mot : traduction. Les clubs embauchent des interprètes, ou bien forment certains membres de leur staff aux rudiments du métier, de sorte à favoriser la communication au sein de l’équipe.

 

Derrière les grands titres de l’actualité, se cache, dans certains cas, la traduction. Acteur de l’ombre mais pilier indispensable, elle joue un rôle de plus en plus important dans la manière dont nous sommes informés.

Thibaut MATHIEU

Apprenti traducteur.

Laisser un commentaire