Traduction environnementale : la spécialisation de demain ?

Les questions environnementales ne datent pas d’hier. Néanmoins, la prise de conscience n’a jamais été aussi présente qu’aujourd’hui.

Le marché de l’environnement a évolué à une vitesse fulgurante ces cinquante dernières années, la mondialisation y a également contribué. De nombreux secteurs se sont adaptés afin de proposer davantage de produits ou de technologies durables. On compte aussi nombre d’études ou de réglementations relatives à l’environnement.

Ce marché s’est diversifié au fil des années allant des entreprises qui proposent des produits « verts » aux ONG.

Afin d’améliorer la communication, et ainsi, viser un public plus large, il est nécessaire de faire appel à des traducteurs spécialisés, et ce dans un domaine précis.

Au sein du domaine de l’environnement se trouve une multitude de sous-domaines, comme la pollution, le réchauffement climatique, les énergies renouvelables, la protection des océans ou forêts… Il y a donc suffisamment de besoins, il ne s’agit pas d’un secteur de niche.

Aujourd’hui, les jeunes sont très sensibles aux questions environnementales, nous l’avons bien remarqué par leur forte présence aux élections européennes de 2019 et aux manifestations « Fridays for Future ». Nombreuses sont les personnes à changer leur façon de consommer, leur alimentation… En conséquence, il est probable qu’une vague de nouveaux traducteurs arrive sur le marché du travail, désireuse de changer les choses.

L’environnement, les énergies et le développement durable pourraient donc devenir des spécialisations très prisées dans le monde de la traduction. Même si ce n’est pas encore considéré comme un grand domaine d’activité comme le médical ou le juridique. Les besoins en traduction devraient être conséquents en raison de l’expansion des nouvelles technologies ou produits plus « propres ». Le secteur est en constante évolution, le traducteur devra pour cela s’adapter aux nouveaux besoins des clients.

 

Sarah BONNINGUE

« Lien vers le billet original sur le blog MasterTSM@Lille : https://mastertsmlille.wordpress.com/2020/10/18/traduction-environnementale-la-specialisation-de-demain/ »

 

Laisser un commentaire